Intolérance au gluten – Intolérance au lactose

interdit au gluten et au lactose

Bienvenu sur sansglutensanslactose.fr , le site consacré aux intolérances alimentaire, ici vous retrouverez nos conseils et nos informations ainsi que des recettes sans lactose ni gluten afin de pouvoir vous faire plaisir même avec vos intolérances !

Une intolérance alimentaire est une réaction négative du corps à un aliment ou à un composé de cet aliment. Elle est différente d’une allergie alimentaire, car elle ne provoque pas de réaction immunitaire. Les symptômes d’une intolérance alimentaire peuvent inclure des maux d’estomac, des nausées, des vomissements, des diarrhées, des douleurs abdominales, des flatulences, des ballonnements et des crampes.

Qu’est-ce qu’une intolérance alimentaire ?

Les intolérances non immunologiques sont des réactions indésirables de l’organisme à un aliment ou à une substance présente dans un aliment. Elles peuvent être causées par une mauvaise digestion ou une absorption de certains aliments ou substances. Les intolérances immunologiques, quant à elles, sont des réactions indésirables de l’organisme à un aliment ou à une substance présente dans un aliment. Elles sont causées par une réaction immunitaire de l’organisme à un aliment ou à une substance présente dans un aliment. Les intolérances immunologiques peuvent être divisées en deux sous-catégories : les allergies alimentaires et les maladies auto-immunes.

Les allergies alimentaires sont des intolérances immunologiques causées par une réaction immunitaire de l’organisme à un aliment ou à une substance présente dans un aliment. Les allergies alimentaires peuvent être divisées en deux sous-catégories : les allergies immédiates et les allergies retardées. Les allergies immédiates se manifestent généralement dans les quelques minutes qui suivent l’ingestion d’un aliment. Les allergies retardées, quant à elles, se manifestent traditionnellement plusieurs heures après l’ingestion d’un aliment. Les maladies auto-immunes sont des intolérances immunologiques causées par une réaction immunitaire de l’organisme à un aliment ou à une substance présente dans un aliment. Les maladies auto-immunes peuvent être divisées en deux sous-catégories : les maladies auto-immunes médicamenteuses et les maladies auto-immunes non médicamenteuses. Les maladies auto-immunes médicamenteuses se manifestent généralement après l’ingestion d’un médicament. Les maladies auto-immunes non médicamenteuses, quant à elles, se manifestent habituellement à la suite de l’ingestion d’un aliment ou d’une substance présente dans un aliment.

Les causes d’une intolérance alimentaire

est un réaction indésirable du système immunitaire à certains composés alimentaires. Les composés alimentaires incriminés sont généralement des protéines. Les intolérances alimentaires peuvent être divisées en deux grandes catégories : les intolérances non-immunitaires et les intolérances immunitaires. Les intolérances non-immunitaires sont généralement le résultat d’une mauvaise digestion ou d’une absorption insuffisante des composés alimentaires. Les intolérances immunitaires, quant à elles, sont le résultat d’une réaction immunitaire anormale à certains composés alimentaires. Les intolérances alimentaires peuvent être très invalidantes et peuvent entraîner de nombreux symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements, des nausées, des vomissements, des diarrhées, des constipations, des eczémas, des urticaires, des asthmes, des rhinites et des migraines. Les intolérances alimentaires peuvent être difficiles à diagnostiquer car les symptômes peuvent être très variés d’une personne à l’autre et peuvent également être causés par d’autres problèmes de santé. Il est donc important de consulter un médecin si vous soupçonnez que vous souffrez d’une intolérance alimentaire.


Il existe plusieurs causes possibles d’une intolérance alimentaire. Les intolérances non-immunitaires sont généralement causées par une mauvaise digestion ou une absorption insuffisante des composés alimentaires. Les intolérances immunitaires, quant à elles, sont le résultat d’une réaction immunitaire anormale à certains composés alimentaires. Les intolérances alimentaires peuvent par ailleurs être causées par des troubles neurologiques, des maladies auto-immunes, des infections, des médicaments ou des carences nutritionnelles. Les intolérances alimentaires peuvent être très invalidantes et peuvent entraîner de nombreux symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements, des nausées, des vomissements, des diarrhées, des constipations, des eczémas, des urticaires, des asthmes, des rhinites et des migraines. Les intolérances alimentaires peuvent être difficiles à diagnostiquer car les symptômes peuvent être très variés d’une personne à l’autre et peuvent également être causés par d’autres problèmes de santé. Il est donc important de consulter un médecin si vous soupçonnez que vous souffrez d’une intolérance alimentaire.

Les symptômes d’une intolérance alimentaire

Les symptômes d’une intolérance alimentaire peuvent être légers ou graves et peuvent inclure des douleurs abdominales, des ballonnements, des gaz, de la diarrhée, des nausées et des vomissements. Les symptômes d’une intolérance alimentaire peuvent survenir immédiatement après avoir consommé l’aliment en question ou peuvent se manifester plus tard. Les personnes atteintes d’une intolérance alimentaire peuvent avoir besoin de modifier leur régime alimentaire pour éviter les symptômes.

Le diagnostic d’une intolérance alimentaire

Le test le plus couramment utilisé pour diagnostiquer une intolérance alimentaire est un test d’immunoglobuline G (IgG). Les IgG sont des anticorps produits par le système immunitaire pour lutter contre les infections. Les IgG réagissent aux aliments que le corps considère comme une menace et peuvent provoquer des symptômes. Le test d’IgG peut être effectué par un médecin ou en laboratoire.

Le traitement d’une intolérance alimentaire

est un trouble digestif provoqué par la consommation d’un aliment ou d’un groupe d’aliments. Les personnes atteintes d’intolérance alimentaire présentent des symptômes tels que des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, de la diarrhée ou des ballonnements après avoir consommé certains aliments. Les aliments les plus souvent impliqués dans les intolérances alimentaires sont les lactoses, les glucides, les protéines, les lipides et les colorants alimentaires.

Il existe différents types d’intolérances alimentaires. L’intolérance au lactose est la plus courante. Elle est due à une carence en lactase, une enzyme qui permet de digérer le lactose, le sucre présent dans le lait et les produits laitiers. Les personnes atteintes d’intolérance au lactose présentent des symptômes tels que des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, de la diarrhée ou des ballonnements après avoir consommé des produits laitiers. La maladie coeliaque est une intolérance permanente aux protéines du gluten, présentes dans le blé, l’orge, le seigle et l’avoine. Les personnes atteintes de maladie coeliaque présentent des symptômes tels que des douleurs abdominales, des nausées, de la diarrhée, des ballonnements, des flatulences ou des vomissements après avoir consommé des aliments contenant du gluten.

Le traitement d’une intolérance alimentaire consiste en un régime alimentaire spécial. Les personnes atteintes d’intolérance alimentaire doivent éviter de consommer les aliments qui les provoquent. Les personnes atteintes d’intolérance au lactose doivent éviter de consommer du lait et des produits laitiers. Les personnes atteintes de maladie coeliaque doivent éviter de consommer du gluten. Il existe des aliments sans lactose ou sans gluten qui peuvent être consommés par les personnes atteintes d’intolérance alimentaire.

L’intolérance alimentaire est une réaction immunitaire anormale à certains aliments. Elle peut être causée par une allergie, une malabsorption ou une intolerance à certains composés alimentaires. Les symptômes de l’intolérance alimentaire peuvent inclure des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, des diarrhées, des flatulences et des ballonnements. L’intolérance alimentaire peut être difficile à diagnostiquer, car les symptômes peuvent être similaires à ceux d’autres conditions médicales. Si vous soupçonnez que vous êtes intolérant à certains aliments, consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement.

Articles partenaire interessants :

Tout savoir sur les poupées lolQuand tailler un olivier– Tout savoir sur Woojin– Mettre un oignon sous le litQu’est-ce que l’eau micellairePourquoi un chien ne mange pas et ne boit pas ?Le bienfait du cbd sur la peau – Savoir si un homme tombe amoureuxBien choisir son masturbateurAccéder à partage UnistraAccéder à webmail AC RouenDécorer son intérieur avec un claustraBroderie diamant/Puzzle diamant